Bienvenue à Bois-d'Amont !

Née au 1er janvier 2021 de la fusion des communes d'Arconciel, Ependes et Senèdes, la commune de Bois-d'Amont vous souhaite la bienvenue sur son site internet.
Administration

Nous vous invitons à visiter cette plateforme qui vous donnera un maximum d’informations relatives à notre commune, à ses actualités, ses commerces, et sur la vie communale.
Puisse ce site apporter une réponse à toutes vos questions !

Si vous souhaitez des renseignements complémentaires, n’hésitez-pas à contacter notre administration communale !

Mot du Conseil communal

« Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite ». Voilà une citation d’Henri Ford qui dépeint les ambitions de votre Conseil communal pour notre commune de Bois-d’Amont.

Se réunir, on le savait, ne ferait pas que des heureux. Une fusion implique toujours beaucoup de changements.

Et oui, le changement peut faire peur. Car nous savons ce que nous avons, mais nous ne sommes pas sûrs de ce que nous aurons dans le futur. Voilà des exemples vécus dans trois domaines différents.

  • La fusion entre Sales et Ependes en 1977, exigée par le canton, avait provoqué un vent de rébellion, bien qu’elle semblait logique pour la plupart des citoyens de Sales. Et aujourd’hui, elle est bien ancrée dans notre quotidien.
  • A la votation du crédit de construction du parking d’Ependes, il y eut la crainte d’une bétonisation du centre du village. Et qu’en est-il 20 ans après ? Cette place s’est révélée polyvalente et se transforme régulièrement en place de fête.
  • Les déchets ont plus que doublé en Suisse depuis 1970, en corrélation avec la croissance économique et notre mode de consommation. C’est ainsi que des lois ont été mises en place en 1983 et que le tri des déchets est entré dans nos habitudes.

La démographie, les lois cantonales et fédérales, les habitudes sociétales induisent des changements auxquels une commune doit réagir pour rester vivante, financièrement saine et forte. Les domaines qui nous demandent de l’adaptation, de la flexibilité, du courage dans cette première législature sont entre autres, l’harmonisation des règlements communaux, la gestion des déchets et le développement de notre commune à travers ses infrastructures.

Mais le changement n’est-il pas la loi de la vie qui mène à l’évolution ?

En tout cas, les changements génèrent des discussions et cela est sain. Car cela permet des remises en question, l’ouverture sur d’autres points de vue pour finalement trouver des solutions ensemble. En tant que conseillers communaux, nous souhaitons construire le présent et l’avenir de notre commune pour nous tous et avec vous tous, avec bon sens et dans le respect de nos valeurs humaines. C’est pourquoi nous mettons un point d’honneur à être le plus transparent possible, en vous informant et en vous écoutant à travers les séances d’information, les assemblées et en gardant la porte ouverte.

En conclusion, je citerai Mère Teresa : « Je peux faire des choses que vous ne pouvez pas, vous pouvez faire des choses que je ne peux pas ; ensemble nous pouvons faire de grandes choses. » Ainsi, nous continuerons d’habiter une commune vivante, qui bouge, s’adapte, évolue avec sa population et relève les défis.

En vous souhaitant une vie agréable à Bois-d’Amont et de belles fêtes de fin d’année.

 

Pour le Conseil communal
Marc Monney, conseiller

Quelques informations générales

Au 31 décembre 2022, la commune comptait 2’344 Bois-d’Amontois-es.

Située dans le district de la Sarine, elle a une superficie de 1’230 ha.

Le point le plus haut de la commune se situe à 864 mètres et son point le plus bas à 570 mètres.

En complément, voici quelques informations statistiques élémentaires sur le canton et ses districts : Le canton de Fribourg en chiffres 2024

Annonces locales

Toutes les sociétés sportives et culturelles locales peuvent insérer une publication gratuite dans le bulletin communal et/ou sur le site Internet de la commune dans le but d’annoncer un évènement par exemple, en s’annonçant auprès du secrétariat communal.

Les contacts des sociétés locales culturelles et sportives, ainsi que des propositions de loisirs sur le territoire communal restent publiées de manière récurrente sur le site Internet de la commune mais ne le sont plus de manière systématique dans le bulletin communal, ceci afin de rendre sa ligne éditoriale un peu plus moderne et vivante.

Les associations à but lucratif, les commerçants et les artisans locaux ont la possibilité de publier des annonces gratuites sur le site Internet de la commune et payantes sur le bulletin communal. Les conditions se trouvent sous la page « Autorités / Assemblée communale ».